VITIVALO

Valorisations originales et économiques des déchets viticoles sur les territoires savoyards : une alternative à la pratique actuelle du brûlage à l’air libre.

Ce projet est une réponse aux préoccupations environnementales, sociétales et réglementaire (arrêté préfectoral) du territoire savoyard concernant la gestion des déchets viticoles. Le brûlage de ces déchets participe aux épisodes de  pollution atmosphérique à particules fines pendant la période hivernale.

Le projet global VITIVALO explore deux axes de recherche :

Limiter l’impact environnemental de la filière viticole sur la qualité de l’air

Développer de nouvelles filières économiques locales valorisant les déchets viticoles via leur valorisation chimique, thermique, sous forme de matériaux ou autres

VITIVALO BOOST

Intégré à Vitivalo, ce projet se focalise sur :

Démarrer l’étude de la valorisation chimique des déchets viticoles

Etudier l’impact du brûlage à l’air libre sur la qualité de l’air du territoire savoyard, afin d’apporter des réponses scientifiques claires aux pouvoirs publics, aux collectivités, aux professionnels et aux citoyens

SOUTIEN de la fondation

Nous finançons une thèse sur trois ans en complément du financement du consortium Asterics/Obelics.

avantages du projet

  • Apporter rapidement des réponses face aux besoins urgents de nouvelles pratiques, suite à l’application du nouvel arrêté préfectoral
  • Apporter des données scientifiques concernant la qualité de l’air. En particulier concernant la quantité et les types de polluants émis par la pratique du brûlage à l’air libre et sa contribution aux épisodes de pollution en hiver
  • Faire une avancée scientifique importante dans le domaine des sciences environnementales
  • Alimenter le débat pour le changement de pratique des professionnels, et mettre en place un accompagnement scientifique et pédagogique
  • Participer à la mise en place d’alternatives au brûlage. En particulier via des voies de valorisation des déchets actuellement brûlés et dans le but de créer de nouvelles filières économiques sur le territoire

équipe

Le projet global VITIVALO est coordonné par le Laboratoire de Chimie Moléculaire et Environnement (LCME ; Coordinateurs : Christine PIOT et Grégory CHATEL).

L’équipe du LCME impliquée actuellement dans le projet VITIVALO-Boost est constituée d’enseignants-chercheurs (Christine PIOT, Grégory CHATEL, Jean-Luc BESOMBES, Micheline DRAYE), d’un ingénieur (Philippe FANGET) et d’une doctorante co-financée par l’ADEME et le Conseil Savoie Mont Blanc (Marion ZWINGELSTEIN).

Le projet VITIVALO regroupe également de nombreux partenaires dont les professionnels viticoles et de pépinières viticoles, les services de l’Etat (DREAL, DRAAF, DDT, Chambre Agriculture Savoie, CCI Savoie), les collectivités territoriales concernées (élus et services), des laboratoires de recherche (LOCIE-USMB/CNRS, AMVALOR-ENSAM), des bureaux d’études (INDIGGO), des associations et agences environnementales (Atmo AuRA, ASDER) et des entreprises de collecte (TRIALP).